En savoir plus sur l’Echo des études romanes

  • Informations de base
  • Mission de la revue
  • Recommandations aux auteurs des textes
  • Procédure de l'évaluation des textes


Informations de base sur la revue

Titre : Écho des études romanes
Revue semestrielle de linguistique et littératures romanes
Type : Revue scientifique à comité de lecture
Editeur : Université de Bohême du Sud de České Budějovice,
Institut de langues et littératures romanes (République tchèque)
Avec la participation financière de l’association Gallica
Périodicité : Semestrielle
ISSN : 1801-0865 (version papier) et 1804-8358 (version électronique)
Site Internet : http://www.eer.cz/
Courriel : eer@ff.jcu.cz
Langues : Français (langue de comunication principale), italien, espagnol.
  • Les résumés et les mots-clés doivent être rédigés dans une langue différente de celle de l’article (de préférence en anglais).
  • La publication en une autre langue à grande diffusion est exceptionnellement possible, si le comité scientifique y donne son accord.


Mission de la revue

Nous souhaitons développer les études romanes dans une perspective qui s’oriente à la fois vers le passé et vers le présent. Il nous a semblé utile de mettre en place une plateforme d’échanges à distance, permettant de confronter les différents points de vue et de dépasser les barrières d’espace, de langues et de disciplines qui existaient depuis les années cinquante en Europe. Les chercheurs en philologie romane des universités des pays du monde entier sont invités à présenter l’état et les résultats de leurs recherches et à mener des discussions autour de problèmes dont notre revue souhaiterait devenir l’écho et l’instrument. Le soutien des autorités diplomatiques françaises, partenaires privilégiés de l’association Gallica, assure la périodicité semestrielle et la qualité de l’édition de la revue.

L’élargissement des réseaux de collaboration et de la communauté des chercheurs qui participent à l’Echo des études romanes sera d’autant plus vaste que les lecteurs y prendront part. Nous faisons appel à eux pour nous fournir informations et documents, pour nous envoyer notes, articles et comptes rendus de publications récentes afin de les faire connaître à tous les chercheurs en langues et littératures romanes. Dans la même optique, nous accueillerons avec plaisir les publications que les éditeurs pourraient nous adresser à cette fin.



Informations pratiques pour les auteurs



Généralités

Les contributions sont à envoyer en version électronique à l’adresse eer@ff.jcu.cz avant la fin du mois de février ou avant la fin du mois d’août de l’année courante, respectivement pour les numéros d’été et d’hiver. Les articles doivent être rédigés dans une langue romane (français, espagnol ou italien de préférence) et accompagnés d’un résumé dans une autre langue romane ou en anglais.

Consignes destinées aux auteurs des comptes rendus

Le compte rendu des ouvrages choisis ne sera ni descriptif ni trop sommaire. Il comportera une brève caractérisation de l’ouvrage en question, de ses bases théoriques et de sa position dans le contexte scientifique, de même qu’une analyse approfondie de l’ouvrage et de sa contribution au domaine dont il relève.

Consignes destinées aux auteurs des comptes rendus des thèses

Le compte rendu de la thèse devra comporter une description sommaire du problème traité ainsi qu’une définition du cadre théorique choisi, la présentation des hypothèses de départ, une brève caractéristique de la méthode adoptée et les résultats obtenus. Enfin, son auteur devra mettre en évidence l’intérêt de son étude pour la discipline en question, suggérer une orientation possible de recherches ultérieures, et formuler éventuellement de nouvelles hypothèses.

Format

Les auteurs sont vivement invités à télécharger un fichier modèle en format DOCX. Fichier au format DOCX, DOC ou RTF de préférence, police "Times New Roman", interligne simple. Taille 11 (texte, intitulés) et 9 (notes en bas de page). Utilisez les caractères gras pour le titre général et les intitulés des sections, l’italique pour la mise en valeur d’un élément ou son emploi autonymique. Evitez le souligné. Les citations devront être mentionnées entre guillemets français (« »). Veillez à ce qu’il y ait une seule colonne dans votre texte, pas de pagination, pas de saut de ligne entre les paragraphes. Règles de ponctuation : pas d’espace avant la virgule et le point, pas d’espace entre les parenthèses et le segment qu’elles encadrent, un espace avant et après les autre signes (point virgule, deux points, point d’interrogation, point d’exclamation). Les contributions rédigées en italien et en espagnol doivent suivre les règles de ponctuation propres à la langue en question.

Volume

Les articles ne doivent pas excéder 42.000 signes (espaces compris, bibliographie et résumé inclus), les comptes rendus 5.200 signes.

Références bibliographiques

Dans le texte :
(KOCOUREK, 1991 : 105) ou KOCOUREK (1991 : 105), si le patronyme de l'auteur est syntaxiquement engagé

Dans les références bibliographiques :

CORBIN Danielle, PLÉNAT Marc (1992), Note sur l’haplologie des mots construits, Langue française 96, Paris, Larousse, p. 101-112.

GADET Françoise (1999), Le français du XXe siècle, in : CHAURAND Jacques (éd.), Nouvelle histoire de la langue française, Paris, Seuil, p. 583-671.

KOCOUREK Rostislav (1991), La langue française de la technique et de la science, vers une linguistique de la langue savante, Wiesbaden, Oscar Brandstetter Verlag.



PROCÉDURE DE L'ÉVALUATION DES TEXTES

Tous les textes proposés pour publication dans la revue Echo des études romanes sont évalués par au moins deux membres du comité de lecture et/ou du comité scientifique, dont la composition figure dans chaque numéro et sur le site Internet de la revue. Considérant la largeur du champ thématique et le nombre des langues de travail, le comité scientifique peut, si les circonstances l’exigent, faire également appel à des spécialistes externes pour l’évaluation.

Les textes ainsi que les avis des évaluateurs sont examinés par le comité scientifique de la revue qui se réunit deux fois par an. Le comité scientifique décide en dernier ressort de l’acceptation ou du refus de chaque texte et décide également de la composition de chaque numéro.

Pendant la procédure d’évaluation, le rédacteur scientifique veille à ce que l’évaluateur et l’auteur du texte évalué ne soient pas employés de la même institution et – si cela est possible – qu’ils proviennent de pays différents. L’évaluation est strictement anonyme, tant pour les auteurs que pour les évaluateurs.




Licence accès ouvert: Type Creative commons CC-BY-NC-ND (Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification)